PRESSSE

Procès d'une éleveuse, suite au suicide de sa jeune apprentie/2018

Source : Aurélia Beauchet

Procès d'une éleveuse de Haute-Saône, suite au suicide de sa jeune apprentie

Procès d'une éleveuse de Haute-Saône, suite au suicide de sa jeune apprentie

Article de Fr3  4.10.2018 Par Adrien Gavazzi

La responsable de l'élevage de chevaux et de chiens, situé à Gézier-et-Fontenelay (70), devait comparaître ce jeudi au tribunal de Vesoul pour harcèlement moral. Elle avait déjà été condamnée en février 2018 pour maltraitance animale. 

L'affaire avait fait grand bruit en 2016. Une éleveuse de chevaux de Gézier-et-Fontenelay, en Haute-Saône, avait été épinglée pour maltraitance animale, avant d'être condamnée pour ces faits à six mois de prison avec sursis en février 2018. C'est son apprentie, Aurélia, une jeune femme de 17 ans, qui avait dénoncé la situation. 

Peu de temps après avoir lancé l'alerte, Aurélia avait mis fin à ses jours (août 2016). Y a-t-il eu harcèlement de la part de la gérante ? C'est ce que doit déterminer le juge, dans le deuxième volet de cette affaire. 

La prévenue devait comparaître ce jeudi matin au tribunal de Vesoul. Finalement, le procès a été reporté au 21 février prochain, l'avocat de la famille d'Aurélia ayant demandé un supplément d'information. Il demande par ailleurs que soient entendues de nouvelles personnes. 
 
Vesoul : le procès pour harcèlement moral dans l'affaire des maltraitances animales est reporté
Explications de Frédéric Buridant sur FR3 régions
 
 

CONTACT

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11

Previous ◁ | ▷ Next
© Refuge de Darwyn. All Rights Reserved.